Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 21:39

Au hasard de mes lectures bloguesques, je suis tombée, il y a quelques jours, sur cette tirade chez l'Anonyme.

C'est non sans émotion et satisfaction que je me suis lancée dans la lecture de ce passage, revoyant même la scène du film...

Et là, arriva ce qui devait arriver... Je ne pus m'empêcher de me replonger, une énième fois, dans la lecture de  On ne badine pas avec l'amour d'Alfred de Musset, juste pour lire ce passage que j'affectionne tout particulièrement.

.

"Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n'est qu'un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange, mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de ces deux êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière, et on se dit : J'ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois ; mais j'ai aimé. C'est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui. "

 

 Ainsi donc fini l'acte II, par cette tirade de Perdican adressée à Camille, tirade étudiée telle un poème, lors de l'étude de cette pièce de théâtre l'année de mon bac français.

 

Je me souviens encore de la passion avec laquelle j'avais pu étudier chaque scène, chaque passage...

Je me souviens encore des remarques de mon prof légèrement misogyne et donc de mon envie de le contredire et d'aller plus loin dans l'étude de cette tirade...

Je me revois boire ses paroles et surtout ne pas arriver à argumenter quoi que ce soit, vis à vis de son analyse fine et juste... et surtout j'entends encore son : "Et bien Mademoiselle Bubulle, vous n'avez rien à dire aujourd'hui ? Êtes-vous malade ?"

En effet, ce jour-là, je n'avais rien à redire à son analyse... J'ai juste répondu : "Non, je ne suis pas malade. Je ne souhaite juste pas m'exprimer sur ce sujet."

Sa réponse ne se fut pas attendre : "Et bien pour le cours suivant, vous nous donnerez votre analyse, en espérant que cette fois-ci, je puisse comprendre quelque chose !" En effet, il adorait me lancer un : "Je n'y ai rien compris mais cela doit être bon, même pour une femme." en me rendant mes copies...

 

Grâce à ce prof de français, je me suis enfin passionnée pour cette matière, matière que tant d'autres avaient réussi à me faire détester... certainement mon esprit de contradiction...

 

Au final, je ne me souviens plus réellement de l'analyse que j'ai pu faire de cette tirade... juste d'une bride de ma synthèse.

Dans ce monde, rien n'est parfait, rien n'est jamais acquis. L'important est de vivre et d'exister en faisant ses propres expériences et non à travers celles des autres. Peut-être ne ressemblons-nous pas à nos souhaits, nos envies, mais pourquoi vouloir à tout pris se travestir en un être si parfait. Profitons de la vie, cessons d'écouter les  autres et osons vivre, osons aimer, osons nous tromper. Vivons notre vie et non celle d'un autre. Faisons nos propres choix... et surtout ne nous interdisons pas d'aimer, de le le dire, de l'exprimer, de le montrer...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Céline 10/01/2011 22:19


Amen! ;-)


Bubulle 10/01/2011 23:39



^_^ !!



Ötli 10/01/2011 14:51


Tu as raison de le souligner, l'important c'est d'aimer... et sans doute, de connaître ses faiblesses et de... vivre (et aimer) avec.
Joli passage !


Bubulle 10/01/2011 20:25



Oui, c'est un joli passage et j'aime bien ta conclusion qui résume le tout parfaitement.



annick 10/01/2011 08:34


c'est très vrai ce que tu dis là :-)


Bubulle 10/01/2011 20:24



vrai ou pas, là je ne sais pas... c'est juste mon point de vue.



Parfois Je Me Présente...

  • : my miscellaneous
  • my miscellaneous
  • : Ma bulle d'oxygène dans ce monde...
  • Contact

Allo, y a quelqu'un ??


Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton


Archives

Parfois Je Vais Par Là-Bas...